ic launcheric launcheric launcher

logo alcool

Aides et conseils pour les consommateurs d'alcool et leur entourage

ic launcheric launcheric launcher

logo alcool

Aides et conseils pour les consommateurs d'alcool et leur entourage

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

J'ai un problème

J'ai arrêté de boire

Cette fois ça y est, vous menez une existence sans alcool. Cela fait quelques temps que vous n'y touchez pas, c'est une sensation spéciale, particulière et surtout inhabituelle.

Recevoir toute l'aide dont vous avez besoin

Bravo, vous avez passé une étape importante pour vous, votre santé, mais aussi pour votre entourage. Il est primordial de maintenir cette abstinence, comme on fait un marathon où l'on doit tenir la distance à une allure constante. Les professionnels de la santé sont là pour vous soutenir dans votre course, pour vous aider sur le long terme.totop scroller orange

  Adresses et téléphones utiles pour obtenir de l'aide

Pour vous faire une idée sur les moyens à votre disposition pour vous aider, vous pouvez consulter nos pages sur les traitements.

  Les aides pour l'abstinence

Se protéger des rechutes

L'abstinence, cela se cultive, cela s'entretient. Là encore, dialoguer avec des professionnelles de la santé peut considérablement augmenter vos chances de succès. Par ailleurs, des groupes de partage et d'entraide peuvent s'avérer essentiels pour s'unir avec d'autres contre l'alcool.totop scroller orange

  Les groupes d'entraide

La "boîte à outils" des astuces utiles

En plus, des goupes d'entraide ou du soutien de professionnels, n'hésitez pas à vous constituer une "boîte à outils" de techniques utiles dans votre démarche. Par exemple, vous pouvez profiter de cette "nouvelle vie" pour changer vos habitudes, découvrir de nouveaux lieux, loisirs, ou reprendre une activité sportive. Votre corps vous remerciera, et vos nouvelles habitudes participeront à maintenir votre motivation à l'abstinence.totop scroller orange

  Quelque conseils simples qui aident contre la rechute

Partager son expérience

A votre tour, vous pouvez devenir le soutien de quelqu'un qui souffre de sa consommation d'alcool. Comment ? En témoignant de votre vécu, en rencontrant virtuellement d'autres usagers de l'alcool qui n'en sont pas encore arrivé à votre stade, celui de l'abstinence, mais qui demandent de l'aide.

(Sources : Mille et une vies - Officiel | 2017)totop scroller orange

  Tribu
 
  Témoignages 

Alcool et Tabac ?  Votre santé n'a pas de prix !

Vous fumez ? L'arrêt de l'alcool entraine nécessairement des changements de vie. Pourquoi ne pas en profiter pour arrêter de fumer ? Cela fait souvent peur car on se dit qu'on ne peut pas tout arrêter en même temps. Et pourtant, l'arrêt de l'alcool peut être un bon moment pour arrêter de fumer.

On peut y voir des avantages :

  1. L'alcool et le tabac vont souvent de pair. C'est dans les mêmes endroits et avec les mêmes personnes qu'on est tenté de boire un verre et d'allumer une cigarette. En agissant au niveau des tentations, on peut donc arrêter l'un et l'autre en même temps. Sur le plan médical, il n'y a aucune contre-indication à procéder de cette manière, bien au contraire.

  2. Plusieurs types de cancers sont provoqués par le tabac et par l'alcool, car tous deux génèrent des "radicaux libres" qui agressent l'ADN dans les cellules du corps. Il est donc logique d'aborder en même temps l'arrêt du tabac, la réduction de l'alcool, et l'augmentation de sa consommation de fruits et de légumes.totop scroller orange

transversal alcool Vous pouvez consulter nos autres sites sur le tabac et le cannabis si vous avez besoin d'informations sur ces sujets :


 

J'ai recommencé à boire

Vous avez maintenu votre abstinence durant un certain temps, et la tentation s'est révélée très forte... Un événement autour de vous a peut-être provoqué la consommation? Vous avez reconsommé un ou plusieurs verres d'alcool.

Se protéger soi-même et les autres

Tout d'abord, sous emprise de l'alcool évitez de prendre votre véhicule, ne conduisez sous aucun prétexte, même si vous n'avez bu qu'une faible quantité. Il est inutile de vous mettre en danger et de mettre en danger d'autres personnes. Vos perceptions et vos réflexes sont modifiés par l'alcool même pour une petite quantité absorbée.totop scroller orange

  L'alcool, un danger majeur d'accident de la route

Ne pas culpabiliser

Profitez des expériences acquises. Cette nouvelle consommation n'est pas une fatalité, ne vous culpabilisez pas trop. Quoiqu'il en soit, vous vous êtes enrichi d'une expérience d'abstinence qui vous aidera pour la prochaine décision d'arrêter l'alcool.

N'oubliez jamais que vous avez su rester abstinent(e) pendant un laps de temps! Les questions suivantes sont précieuses, car elles vont vous permettre de mettre à profit votre vécu:

  • Combien de temps êtes-vous resté(e) abstinent(e)?
  • En quoi cela a pu vous être utile de rester abstinent?
  • Comment avez-vous fait pour tenir le coup?
  • Qu'avez-vous ressenti lors de cette abstinence?
  • Qu'avez-vous changé de vos habitudes pour pouvoir arrêter de boire?
  COACH : Où en suis-je avec ma consommation ?

totop scroller orange

S'entourer de soutiens

Faites-vous aider et ne restez pas seul(e). Que ce soient des professionnels de santé, des groupes d'entraide, ou encore des internautes, de nombreuses personnes sont prêtes à vous accompagner dans ces moments difficiles.

Besoin d'une adresse ou d'un téléphone pour obtenir du soutien ?

  Adresses et téléphones utiles pour obtenir de l'aide

Envie de parler un peu pour évacuer votre souffrance, faire partager votre vécu et échanger avec des internautes ?totop scroller orange

  Tribu
 
  Témoignages

 

J'ai un problème avec l'alcool et j'ai besoin d'aide

Vous avez des craintes sur votre consommation ? Votre entourage vous a déjà fait des remarques sur votre manière de boire ? Tout d'abord, nous vous félicitons pour cette prise de conscience.

Il n'est jamais facile de vouloir modifier ses habitudes face à l'alcool. Il existe souvent une certaine "peur" de ce qu'il va arriver : peur de vivre le manque, d'affronter des problèmes qui nous poussaient à boire, de se retrouver seul (e), de s'ennuyer.

 Quelles sont les signes d'une dépendance à l'alcool ?


freedom 1886402 1280

Reconnaître que l'on a un problème

Ce n'est jamais facile de reconnaitre que l'on a un problème d'alcool, que l'on ne contrôle pas sa consommation... qu'elle soit ponctuellement excessive ou qu'elle soit régulière, même en quantité apparemment "raisonnable". Vous recevrez dans cette section des conseils courts et simples pour agir rapidement, quelle que soit votre situation, que vous ayez déjà arrêté ou non, que vous ayez recommencé à boire après un arrêt.

 COACH : Où en êtes-vous avec l'alcool ? 
totop scroller orange

Dans tout les cas, nous vous rappelons qu'il est, dans certaines circonstances, très important de demander de l'aide à un médecin, car l'arrêt brutal d'alcool peut parfois être dangereux pour la santé.

  Symptômes de manque et risques liés au sevrage d'alcool

Obtenir de l'aide

Pour maximiser vos chance de réussite d'arrêt, pour éviter toute complication de santé, il est essentiel de vous adresser à des professionnels de la santé et dans le domaine de l'alcoologie. Vous pouvez aussi parler de votre problème avec votre médecin traitant qui saura vous guider.

  Adresses et téléphones utiles pour obtenir de l'aide

Pour vous faire une idée sur les moyens à votre disposition pour vous aider, vous pouvez consulter nos pages sur les traitements.totop scroller orange

  Traiter les problèmes d'alcool

(Sources : Ramsay Générale de Santé  | 2017)

S'informer

Peut-être vous demandez-vous quels problèmes de santé sont entraînés par une consommation régulière d'alcool. Les effets néfastes de l'alcool sur la santé sont nombreux et multiples: problèmes cardiovasculaires, digestifs ou psychiques sont autant de méfaits connus.

  Problèmes de santé liés à la consommation d'alcool

Il existe également des tests objectifs qui vont vous permettre de confirmer ou non l'existence de risques liés à votre consommation. Ces tests sont très simples, rapides et fiables.

  Des tests pour évaluer votre consommation

Dialoguer

Les problèmes d'alcool et la solitude vont souvent ensemble. Inversez la spirale et prenez contact avec les utilisateurs de notre tribu. Vous pourrez partager avec eux vos craintes, vos opinions et vous pourrez trouver de l'aide, du soutien en tout temps et à toute heure, en tout anonymat. totop scroller orange

  Tribu

Se protéger soi-même et les autres

Sous l'emprise de l'alcool évitez de prendre votre véhicule, ne conduisez sous aucun prétexte, même si vous n'avez bu qu'une faible quantité. Il est inutile de vous mettre en danger et de mettre en danger d'autres personnes. Vos perceptions et vos réflexes sont modifiés par l'alcool même pour une petite quantité absorbée.

  L'alcool, un danger majeur d'accident de la route

totop scroller orange

 


 

Je bois moins

Que votre objectif soit l'abstinence complète ou la consommation dite "contrôlée", vous avez actuellement modifié votre façon de boire. Vous consommez moins d'alcool qu'auparavant. Mais attention, parfois il peut être plus difficile de maintenir une petite consommation que d'arrêter complètement...

Diminuer plutôt qu'arrêter

Votre consommation vous paraissait problématique. Vous aviez le sentiment qu'il fallait agir pour changer vos habitudes, cependant arrêter complétement vous semblait impossible, trop difficile, tellement la boisson vous est utile ou agréable à l'heure actuelle. Vous aviez peur que, sans l'alcool, la vie soit moins facile, moins plaisante. D'ailleurs arrêter brutalement sans aide médicale peut même s'avérer très dangeureux en fonction du niveau de dépendance.totop scroller orange

 COACH : Où en êtes-vous avec l'alcool ? 

justin luebke 43531 unsplash 4

Vous avez donc décidé de boire moins, pour diminuer l'impact négatif de l'alcool sur votre santé, sur vos relations avec les autres ou sur votre vie professionnelle. Félicitations ! Vous avez fait un grand pas vers une meilleure qualité de vie ! Il n'est jamais facile de modifier ses habitudes face à la consommation d'alcool, mais vos efforts récents vous ont montré que vous en avez la possibilité. L'important c'est de maintenir ces efforts dans le temps. Mais comment faire ? Faut-il stabiliser la consommation ? Faut-il diminuer encore la quantité ? Faut-il arrêter complètement ?totop scroller orange

Se situer

Diminuer sa consommation comme vous l'avez fait, c'est une grande victoire sur l'alcool. Mais à partir de quelle quantité votre consommation sera-t-elle sans danger pour vous? En d'autres termes, avez-vous suffisamment diminué votre consommation pour qu'elle soit considérée "sans risques"?

Aujourd'hui les spécialistes s'accordent pour dire que toute consommation d'alcool, même modérée, est nocive pour la santé. Elle favoriserait l'apparition de certains cancers et certaines maladies cardio-vasculaires, contrairement aux idées reçues (Burton, The Lancet | 2018).

  De l'usage à la dépendance

Il existe également des tests objectifs qui vont vous permettre de confirmer ou non l'existence de risques liés à votre consommation. Ces tests sont très simples, rapides et fiables.

  Des tests pour évaluer votre consommation

S'informer

Votre nouvelle manière de consommer est-elle adéquate? Pourquoi est-il important pour votre santé de boire avec modération? Notre site vous permettra d'obtenir des renseigenements à ces sujets.totop scroller orange

  Problèmes de santé liés à la consommation d'alcool

Recevoir de l'aide

Il existe de structures professionnelles et d'entraides qui peuvent vous apporter un soutien (Alcochoix  par exemple). Votre médecin traitant lui aussi pourra vous aider à trouver des solutions pour continuer le chemin que vous empruntez, celui qui vous mènera à l'abstinence ou à une consommation sans risque.totop scroller orange

  Adresses et téléphones utiles pour obtenir de l'aide

Témoigner et partager ses expériences

Peut-être avez-vous eu de l'aide de votre entourage ou de professionnels ? Vous pouvez aussi aider les autres en partageant votre expérience sur notre tribu , ou en déposant un témoignage que nous mettrons en ligne. Oui ! Faire part de votre expérience pourra aider d'autres personnes qui souffrent des méfaits de l'alcool, et qui veulent s'en sortir.totop scroller orange

  Tribu

Références

Pour aller plus loin

Téléchargez l’application Stop-tabac

Nous invitons les fumeurs à télécharger notre application Stop-tabac pour smartphones et à participer à une étude de l’Université de Genève visant à tester son efficacité.
Les participants s’engagent à utiliser régulièrement l’application et à répondre à 3 brefs questionnaires de suivi, après 1 semaine, 1 mois et 6 mois. Pour participer, téléchargez l’appli Stop-tabac et suivez les instructions :

Android  logo android iPhone logo apple IOS

Merci pour votre participation

Professeur Jean-Francois ETTER