Parler à un proche de sa consommation

C'est une épreuve difficile et il n'y a pas vraiment de "recette" qui fonctionne à chaque fois. Bien sûr, l'idéal serait que la personne puisse demander de l'aide à un professionnel mais elle n'est pas toujours prête à sauter ce pas. Voici quelques points pour vous guider dans votre dialogue.

Vous ne pourrez pas contraindre l'autre à changer; il pourrait tenir un temps pour vous faire plaisir mais un réel changement ne peut venir que de lui-même. Toutefois, vous pouvez l'aider à réfléchir sa décision en lui offrant une écoute et un dialogue adéquat!

Ce qu'il faudrait faire

Ce qu'il faudrait éviter de faire

  • Surtout ne pas juger

  • Se souvenir qu'il est avant tout victime de sa consommation: c'est une mauvaise solution à un vrai problème

  • Être attentif, à l'écoute

  • Attendre le moment adéquat (un moment sans consommation)

  • Lui parler de vos propres inquiétudes, sans l'accuser ou le juger

  • Lui faire part de vos observations, des indices qui font que vous vous inquiétez

  • Lui demander comment il perçoit sa consommation: est-elle un problème? Que comporte-t-elle d'avantageux? Et en même temps que comporte-t-elle de pénible?

  • S’il reconnaît avoir un problème de consommation, essayer de voir avec lui comment trouver une aide adéquate auprès d'un professionnel

  •  S’il ne reconnaît pas encore que sa consommation est problématique, essayer de comprendre ses préoccupations (famille, école, travail, relation amoureuse, etc.)

  • Attention! Se protéger: si la situation devient lourde se rappeller les limites de son rôle, ne pas se sacrifier pour l'autre

  • Au besoin, consulter soi-même un professionnel
  • Faire comme s’il n’y avait pas de problème
  • Ne pas parler de ses inquiétudes

  • Tout faire pour le "sauver", tout prendre sur ses épaules jusqu'à l'épuisement

  • Essayer de résoudre le problème à sa place
  • Argumenter, essayer de le convaincre coûte que coûte

  • Être jugeant ("c'est minable ce que tu fais")

  • Être moralisateur ("ce n'est pas bien")
  • Nier la nature du problème ("tu n'as qu'à arrêter!)

 

 

  • icon L'App Stop-alcool-ch pour Iphone/Android (Gratuit)
  • icon SafeZone.ch
   

SafeZone.ch

SafeZone.ch est un portail web pour la consultation en ligne sur les problèmes d’addiction destiné aux personnes concernées, à leurs proches, aux professionnel-le-s et à toute personne intéressée. Les offres de consultation sont gratuites et anonymes. SafeZone.ch est une prestation de l'OFSP en collaboration avec les cantons, les services spécialisés dans les addictions et d'autres partenaires.

 

 

bandeau bottom
 

Documentation

aperoipsa

Brochures - Livres - Video

www.stop-tabac.ch

http://www.stop-cannabis.ch
logo