ic launcheric launcheric launcher

logo alcool

Aides et conseils pour les consommateurs d'alcool et leur entourage

ic launcheric launcheric launcher

logo alcool

Aides et conseils pour les consommateurs d'alcool et leur entourage

Quelques idées reçues sur l'alcool

Il existe de nombreuses croyances sur l'alcool, largement partagées et véhiculées, qui s'avèrent en réalité inexactes. D'autres encore sont au contraire vérifiées. Répondons à quelques idées reçus sur l'alcool...

transversal alcool  Un petit ballon de rouge chaque jour c'est bon pour le coeur

 ↓ Faux

L'alcool est l'une des plus grandes causes de décès dans le monde d'aujourd'hui. Les résultats d'une récente étude (Burton, R. & Sheron N., Le Lancet, 2018) confirment que la consommation d’alcool est un important facteur de risque évitable pour des maladies non transmissibles tels que la cirrhose du foie, certains cancers et les maladies cardiovasculaires ! 

Le risque de mortalité augmente dès le premier verre, même s'il ne contient que du vin. Même si l'alcool à faible dose protège de l'infarctus, cet effet bénéfique est annulé par le risque accru de cancers et d'autres maladies tel l'accident vasculaire cérébral ou la cirrhose.

Les auteurs de cette étude ont évalué les tendances et les résultats sanitaires en matière d’alcool enregistrés entre 1990 et 2016 pour 195 pays et territoires dans le cadre de l’analyse annuelle de la charge mondiale de morbidité. L’étude a montré qu’à l’échelle mondiale, près de 3 millions de décès ont été imputés à la consommation d’alcool en 2016, dont 12 % des décès de personnes de sexe masculin âgées de 15 à 49 ans.

transversal alcool  L'alcool réchauffe

 ↓ Faux

Au contraire, si l'alcool donne bien une impression de chaleur, il contribue au refroidissement du corps. En effet, avec l'alcool, les vaisseaux sanguins se dilatent provoquant une plus grande perte de chaleur en même temps qu'une sensation temporaire de réchauffement. Ce phénomène peut être dangereux par temps froid; une personne en état d'ivresse ne sent pas forcément que son corps se refroidit.

transversal alcool  Il existe des moyens efficaces pour éliminer l'alcool plus rapidement

 ↓ Faux

Boire un café noir, faire de l'exercice, bien manger ne favorisent pas l'élimination de l'alcool. En fait, rien ne permet à l'organisme de dégrader plus rapidement l'alcool; seul le foie est capable de faire ce travail d'élimination et il fonctionne à un rythme constant. Métaphoriquement, disons que le foie, en bon caissier d'épicerie, ne peut traiter qu'un article après l'autre avec une vitesse maximale.

Certes, il n'est pas possible d'éliminer plus rapidement l'alcool mais tous les organismes ne sont pas égaux face à l'alcool! Certaines personnes éliminent plus facilement l'alcool (en fonction de son bagage génétique, de sa taille, de son poids ou de son sexe).

En moyenne, l'être humain élimine 0.1g pour mille par heure. Cette dégradation est lente! Ne prenez pas votre véhicule trop rapidement après une alcoolisation, l'élimination peut même se prolonger jusqu'au lendemain.

Pour en savoir plus sur l'élimination de l'alcool:

  • L'alcool dans le corps - effets et élimination [liens externes] (brochure de Addiction Suisse (2011))
  • L'alcool est le corps humain [liens externes] (Brochure de Educalcool (2006)

transversal alcool  Des facteurs peuvent influencer la vitesse d'absorption de l'alcool

 √ Vrai

Si la vitesse d'élimination ne peut pas être modifiée d'un individu à l'autre, il n'en va pas de même pour la vitesse d'absorption. Par exemple, pris conjointement, certains médicaments ou aliments sucrés peuvent accélérer la vitesse d'absorption.

transversal alcool  Bien tenir l'alcool, c'est avoir moins de risques d'être alcoolique

 ↓ Faux

Au contraire, bien tenir peut être le signe que le cerveau est devenu tolérant au produit, il s'est accoutumé à l'alcool. La tolérance est davantage un indice de la dépendance physiologique. L'autre indice étant le phénomène de sevrage. Les phénomènes de tolérance et de sevrage sont les signes de l'alcoolodépendance: l'organisme se maintient dans un équilibre précaire par la prise régulière et de plus en plus importante d'alcool.

Par ailleurs, ce n'est pas parce qu'on est capable d'ingérer plus d'alcool sans en ressentir les désagréments que le produit devient inoffensif. Même en absence de sensation d'ivresse, l'abus d’alcool engendre des effets délétères : atteintes de l’appareil digestif, du système nerveux ou cardiovasculaire. Aucun organisme ne « tient » l’alcool.

transversal alcool  La bière désaltère

 ↓ Faux

Au contraire, toutes les boissons alcoolisées ont un effet déshydratant par leur effet diurétique (qui favorise l'excrétion urinaire). La déshydratation est d'ailleurs en cause dans le phénomène de "gueule de bois".


 

Je bois et alors

J’ai besoin d’aide

Un proche boit trop

Tribu

Coach

Recherche dans le site

Pour aller plus loin